Erasmus+ Stages : la porte des opportunités professionnelles

Je suis Murielle, étudiante en 4ème année de kinésithérapie à l’Université CEU Cardenal Herrera. Cette année, j’ai choisi de réaliser mon Erasmus+ stages en France pour avoir l’opportunité de travailler ensuite dans ce pays qui manque de kinésithérapeutes. J’ai eu la chance d’apprendre dans les plus grands hôpitaux et centres de rééducation de France, tels que l’Hôpital Pitié Salpêtrière à Paris, mais également dans le Centre Européen de Rééducation du Sportif à Capbreton.

Pour pouvoir obtenir une bourse Erasmus+, une des conditions était de rester dans un même centre pendant une durée minimale de 2 mois. J’ai donc choisi de rester 10 semaines dans un centre d’attention et de rééducation appelé Korn-Er-Houët, situé à Colpo, en Bretagne.

Ce centre, qui se trouve au cœur d’un grand parc de 15 hectares, reçoit jusqu’à 100 patients dans la continuité des soins médicaux des établissements de court séjour avant de retourner chez eux ou dans leur hébergement. Il dispose également de cinq lits de soins palliatifs.

Salle de réhabilitation du centre Korn-er-Houët

Mon objectif était d’apprendre le travail du kinésithérapeute dans un centre rural, qui n’était pas équipé des appareils dernièrement lancés sur le marché, disponibles dans les grandes structures. Par conséquent, le professionnel doit utiliser tous les concepts théoriques et pratiques appris durant sa formation, et utiliser son imagination et les stratégies pour offrir aux patients une attention de haute qualité, tournée sur l’aspect humain.

Durant nos stages, nous apprenons à utiliser les appareils de haute technologie qui sont à notre disposition, oubliant une grande partie des actes que nous pouvons réaliser en utilisant uniquement nos mains.

C’est pourquoi, j’ai recherché différents centres, en tenant compte du fait qu’il existe de nombreux centres ayant peu de moyens qui sont à la recherche de kinésithérapeutes. Nous devons apprendre à nous adapter… Il n’y a pas mieux qu’un stage pour apprendre des professionnels !!!

Dans ce centre, les kinésithérapeutes sont formés aux techniques d’acupression, c’est-à-dire à la pression digitale sur certains points d’acuponcture. Ils utilisent également le traitement avec des huiles essentielles. Tout cela afin de réduire les doses des traitements médicaux qui peuvent entraîner de nombreux effets secondaires et qui affectent la santé du patient.

Ma formation pratique à l’Université CEU Cardenal Herrera m’a permis de maîtriser une grande quantité de techniques de rééducation, de tester mes capacités et de pouvoir être autonome tout en apportant des solutions modernes dans un environnement en constante évolution.

J’ai eu la chance d’avoir mes propres patients et de les suivre depuis leur arrivée au centre jusqu’à leur sortie, constatant jour après jour leurs progrès. Cela m’a conforté dans mon idée de devenir une kinésithérapeute compétente à la recherche constante de connaissances.

Être étudiante Erasmus+ m’a également permis de découvrir la région de Bretagne. La côte sud de la Bretagne est naturelle, tranquille et apaisante. Un vrai paradis ! J’ai eu la chance de rencontrer mes amies françaises de kinésithérapie qui sont également parties en stage Erasmus +. Nous avons fait une balade en canoë. Ce fut un plaisir pour les yeux de pouvoir contempler les paysages et le calme de la nature.

Locmariaquer sous le ciel de la Bretagne

La ville de Vannes, également appelée « cité des Vénètes », est située au cœur des terrains de golf du Morbihan. Elle constitue un point de départ pour les excursions vers la célèbre « petite mer ». Cette ancienne ville médiévale a su conserver son histoire grâce à un riche patrimoine architectural.

À pieds, il est possible d’admirer les murailles qui entourent la Cathédrale Saint-Pierre et son centre historique aux nombreuses rues piétonnes et maisons à colombage.

La saison durant laquelle j’ai réalisé mon stage fut idéale. J’ai pu voir la ville passer de l’hiver au printemps. L’arrivée du soleil a entraîné un grand changement. Les jardins sont devenus fleuris et colorés, la lumière du soleil a changé les paysages côtiers jouant avec les couleurs de la mer. Les commerçants de Vannes ont ouvert leurs terrasses et les habitants ont pu profiter du port. J’ai adoré voir la ville se réveiller. Le samedi matin il y a un grand marché dans les rues de Vannes. Les gens y font leurs achats, marchent en famille… Il est très connu dans la région.

Je vous laisse admirer la beauté des paysages sous un magnifique soleil breton. On dit qu’il pleut tout le temps en Bretagne… Vous pouvez voir avec les photos que ce n’est pas vrai !

Aller dans un autre pays pour apprendre et s’ouvrir des portes professionnelles et personnelles est une expérience que je recommande à tout le monde. Ne perdez pas de temps et cherchez dès à présent une nouvelle destination !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here