Safia, candidate internationale en Infirmerie: “Ce qui me plaît le plus dans les soins infirmiers, c’est le contact humain”

Safia, souriante et avec l’assurance d’une personne qui sait ce qu’elle veut, a été ponctuelle à son premier rendez-vous pour réaliser son entretien d’admission. Safia a pour objectif précis de se former afin de devenir sage-femme. Elle a fait le déplacement depuis Oran pour mieux connaître notre université.

Dès sa sortie du bureau, et toujours dans un espagnol irréprochable, Safia commence à nous expliquer avec joie qu’elle a grandi entourée de professionnels de la santé et que sa vocation est et a toujours été la même: être infirmière. C’est pourquoi nous n’avons pas pu résister et, exceptionnellement, nous lui avons montré la salle de classe Florence Nightingale, l’une des salles de simulation de notre Faculté des Sciences de la Santé.

Nous lui avons expliqué que Florence Nightingale est considérée comme l’une des précurseurs des soins infirmiers modernes, et que c’est pour cela que nous avons baptisé l’une de nos classes en son honneur. Nous avons ajouté qu’ici, nos étudiants peuvent se familiariser avec l’équipement sanitaire et réaliser certains de leurs travaux pratiques.

“D’abord, mes parents sont infirmiers et j’ai grandi dans un contexte étroitement lié au monde de la santé.” En effet, en voyant son aisance dans la salle, il est évident qu’elle provient d’une famille de professionnels de la santé. “De plus, ma sœur est médecin et elle exerce sa profession à Alicante. C’est l’une des raisons pour lesquelles je souhaite venir étudier à Elche”, nous dit-elle.

Quant à la profession, Safia nous précise que ce qui lui plait le plus dans ce métier, c’est le contact direct avec les patients. Elle ajoute: “La relation avec les patients est très importante. La proximité et le traitement humain influencent également la guérison.”

Lorsque nous lui demandons la raison pour laquelle elle a décidé de poursuivre ses études en Espagne et non en Algérie, son pays natal, Safia est claire: “Dans mon pays, le métier d’infirmière n’est pas aussi valorisé qu’en Espagne.” Elle ajoute que ce qui l’attire tout particulièrement, c’est l’ouverture internationale que le fait d’étudier à l’étranger peut lui apporter. Il n’est donc pas étonnant qu’elle nous demande quelles sont les différentes possibilités de réaliser des échanges et des stages en dehors de l’Espagne.

Nous te souhaitons bonne chance pour ton admission, Safia, et nous espérons te voir très bientôt au CEU, lorsque tu commenceras ton parcours professionnel en tant qu’infirmière !

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*


Resolver: * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.